Club Table Ronde

Toi, oui toi là!! Inscris toi !!

Multiples activités ludiques, jeux de sociétés, de stratégie, de cartes, de rôles.

Vacances de pâques, Polo Beyris fermé les 22 et 29 Avril

La Maison Égide

Partagez
avatar
Tabouret
Page

Messages : 25
Date d'inscription : 23/09/2015

La Maison Égide

Message par Tabouret le Dim 19 Juin - 19:26

L'intrépide Histoire de la Noble Maison Égide
par Mestre Unys de la Citadelle



Parfois durs comme la roche, souvent mordants comme l'acier, toujours étincelants comme le soleil, les seigneurs Égide ont, chacun à leur manière, marqué l'histoire du Val.
Il faut remonter à 196 pour assister à la fondation de cette maison. Alors engagé dans l'armée loyaliste, en première ligne au champ d'Herberouge, Lord Yorbert Royce de Roches-aux-runes fut grièvement blessé par une charge de cavalerie menée par le dragon noir. Écrasé sous son cheval, à la merci de ses ennemis, son sort semblait scellé. C'était sans compter le dévouement de Ser Benedict, son épée lige, qui, une heure durant, protégea de son pavois Lord Royce.  Ce n'est qu'à la mort de Daemon Feunoyr, et grâce à la confusion qu'il s'en suivit, que Ser Benedict réussit à traîner son seigneur hors de la mêlée, et s'effondra, épuisé.

Une fois la paix du roi rétablie, Lord Yorbert Royce, remis de ses blessures, interféra auprès du Gouverneur de l'Est afin que soient remis titres et terres à Ser Benedict et à sa descendance.
Or, la maison Highnoon de Highnoon avait justement suivi Feunoyr et perdu son seigneur et ses héritiers durant la rébellion. Il fut donc donné Highnoon et les terres qui en dépendaient à Ser Benedict, qui prendrait dès lors le nom de Lord Benedict Egide, en souvenir de son exploit sur le champ de bataille.

Il s'avéra être un grand dirigeant, soucieux du bien être de son peuple. Il en fut de même pour son fils Arthur.

Ce fut sous le règne d'Aegon l’invraisemblable que Benedict, deuxième du nom, fit connaître la maison pour une affaire des plus scabreuses. En effet, à peine nommé seigneur, il rétablit le droit de cuissage et le pratique en toute impunité pendant deux ans, malgré les plaintes de son peuple. Sa lubricité prit fin prématurément lorsqu'il demanda à participer à la cérémonie du coucher de son frère Jeremiah à sa place. Lors de la rixe qui s'en suivit, il fut poignardé à mort à l'aide d'un couteau à viande. Malgré le peu de temps passé à la tête de la maison, Benedict II aura ainsi jeté l'opprobre sur les Égide pendant de nombreuses années.

Son fils Yorbert Égide était quelqu'un de grandiloquent, et avant tout un passionné d'art et de sciences. Il fut le premier à engager un Mestre et celui qui instaura la tradition de mécénat et d'hospitalité envers tous les artistes qui franchiraient la porte de Highnoon. Avec le temps, la véritable Cour des Miracles et les spectacles incessants forgeront la réputation de lieu de culture qui sied à la maison Égide.

Vint enfin Lord Symon Égide, seigneur de Highnoon sous le règne d'Aerys II, excellent jouteur, seigneur austère mais aimant malgré tout l'art, fervent croyant des anciens dieux. Marié à lady Kendra Karstark, il eut d'elle quatre enfants : les jumeaux Benedict et Arthur en 261, Raina, seule fille de la fratrie, qui mourut d'une maladie infantile en 270, et Laslow en 265.

En 282, alors que la revanche du Loup déchirait le royaume en deux, la famille Égide suivit les Royce et les Arryn et marcha contre les forces royales. Si Laslow resta à Highnoon, Benedict et Arthur suivirent leur père au combat.
Malgré tout, Lord Symon tomba contre les remparts d'Accalmie, en tentant de protéger le corps de son suzerain Jon Arryn, percé de parts en parts par les armes des forces loyalistes.
Depuis lors, c'est donc son fils Benedict, troisième du nom, qui est seigneur de Highnoon.

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 14:47