Club Table Ronde

Toi, oui toi là!! Inscris toi !!

Multiples activités ludiques, jeux de sociétés, de stratégie, de cartes, de rôles.

Vacances de pâques, Polo Beyris fermé les 22 et 29 Avril

Les ethnies humaines

Partagez
avatar
Yaug
Chevalier

Messages : 104
Date d'inscription : 23/09/2015
Age : 30
Localisation : Bayonne

Les ethnies humaines

Message par Yaug le Dim 13 Nov - 20:31

http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Ch%C3%A9laxiens.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Garundais.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.K%C3%A9l%C3%A9shites.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Kellides.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Mwangis.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Taldans.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Tianais.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Ulfes.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Varisiens.ashx
http://www.pathfinder-fr.org/Wiki/Golarion.Vudranais.ashx
avatar
Yaug
Chevalier

Messages : 104
Date d'inscription : 23/09/2015
Age : 30
Localisation : Bayonne

Les langues de Golarion

Message par Yaug le Jeu 17 Nov - 16:43

Les langues humaines modernes

Voici les langues les plus courantes de Golarion.
Le commun (le taldorien). Le taldorien est l’une des langues les plus anciennes de la mer Intérieure et c’est aussi la plus répandue, c’est pourquoi elle sert de langue commune.
Le hallit. Le hallit est le langage des Kellides du nord. C’est une langue sèche et rude.
Le kéléshite. Le kéléshite, langue rauque, flegmatique et passionnée, descend des langues des tribus de l’empire padischah du Kélesh, en orient.
La langue de l’ombre. Mélange d’infernal, d’azlant et de commun, la langue de l’ombre est très peu utilisée en dehors du Nidal.
L’osirien. L’osirien est la langue la plus répandue du Garund et descend directement de l’ancien osirien.
Le polyglotte. Les innombrables langues des tribus Mwangi du Garund conservent suffisamment d’éléments liés à leur mystérieux langage racine pour que les membres de tribus très éloignées arrivent généralement à se comprendre.
Le scalde. Le scalde est très connu pour ses mots très longs et sa prononciation chantante. Aux oreilles des Avistanais du sud, il est aussi lyrique que rude.
Le shoanti.[/color] Le shoanti est très utilisé dans le nord-ouest de l’Avistan et quasiment pas ailleurs. C’est un mélange unique de varisien, de géant et de thassilonien.
Le tianais. Ce langage comprend des milliers d’homophones et sa forme écrite compte dans les vingt-quatre mille pictogrammes.
Le varisien. Cette langue est riche de doubles sens, d’insinuations et de gradations sémantiques très subtiles.
Le vudrain.Le vudrain emprunta et adapta des termes kéléshites et tianais pour former un dialecte musical agréable à l’oreille.

Les langues non humaines
Les humains sont loin d’être la première race à communiquer verbalement ou par écrit.
L’abyssal. Nombre de gens pensent que l’abyssal fut le premier langage des habitants des sphères Extérieures.
L’aérien. C’est une langue douce qui se parle dans un souffle.
L’aklo. Cette mystérieuse langue est très répandue chez les éléments les plus sinistres du Premier Monde et en Ombreterre, ainsi que chez les créatures antiques comme les aboleths.
L’aquatique. L’aquatique est une langue gutturale avec des sons de gorge et de longues syllabes.
Le céleste. On parle le céleste dans tous les plans bons des sphères Extérieures.
Le commun des profondeurs. Le commun des profondeurs fut créé par les drows à partir de l’elfique auquel ils incorporèrent des mots orviens. Il a développé certaines parties du vocabulaire de sa langue mère et en a ignoré d’autres.
Le draconique. Cette ancienne langue fait partie des plus vieilles de la mer Intérieure.
L’elfique. La langue elfique est belle et complexe, elle possède une cadence et une intonation très poétiques.
Le géant. Le géant d’aujourd’hui est un mélange du cyclope originel et du thassilonien.
Le gnome. Le gnome présente des similarités avec l’aklo et le sylvestre, mais il possède un vocabulaire bien plus étendu.
Le gnoll. Ce langage cacophonique se compose de couinements haut perchés, d’aboiements gutturaux et de grognements rauques, il est donc très difficile à comprendre pour un non gnoll, et encore plus difficile à maîtriser.
Le gobelin. Les jappements quasi incompréhensibles des gobelins, les aboiements militaires des hobgobelins et les railleries sibyllines des gobelours utilisent le même vocabulaire.
Le halfelin. Le halfelin moderne descend directement de plusieurs langues humaines.
L’igné. L’igné se compose de mots très courts. Le rythme de ce langage imite les crépitements du feu.
L’infernal. L’infernal requiert une grande précision au niveau de la prononciation, car il comporte de nombreux mots aux sens entièrement différents mais à la prononciation très proche.
La langue des druides. Cette langue est parlée par les seuls druides et ils en gardent jalousement le secret. Le nain. Cette langue gutturale et flegmatique se compose de consonnes dures et de courtes syllabes.
Le nécril. On dit que cette langue murmurée descend de l’ancien osirien. C’est la langue des morts et ce sont surtout les goules et les agents de la Voie du Murmure qui l’utilisent.
L’orque. L’orque est un langage dur qui se parle fort en prononçant très rapidement ses nombreuses syllabes, rudes et confuses. Il dégage donc une impression de dureté et de colère.
L’orvien. Sorte de croisement entre l’aklo et le terreux, cette ancienne langue appartient aux habitants des strates les plus profondes de l’Ombreterre.
Le sylvestre. Le sylvestre des fées et de certains habitants du Premier Monde est l’une des langues les plus anciennes. Le terreux. Le terreux est un langage très lent dont on ne peut accélérer le débit.[/color][/color]

Les langues mortes

Ces langues sont peu connues en mer Intérieure, hormis des érudits et des historiens.
L’ancien osirien. Ce précurseur de l’osirien moderne garde de nombreux points communs avec son héritier et en diffère principalement au niveau des hiéroglyphes et du lexique. Ceux qui pratiquent cette langue peuvent parler en osirien moderne mais avec un accent archaïque.
L’azlant. L’azlant fut l’une des langues les plus parlées de son époque et servit de base à des douzaines de langues en Avistan et au Garund.
Le cyclope. Cette langue fait partie des anciennes parlées par les géants et fut créée par les cyclopes du Ghol-gan avant l’ascension de l’humanité.
Le Jistka. Le Jistka est encore utilisé en Avistan, mais presque uniquement par les érudits et les personnages royaux.
Le tekritanine. Cette langue abrupte est un mélange des divers dialectes régionaux de la Ligue Tekritanine.
Le thassilonien. Le thassilonien est l’un des ancêtres des langues modernes et on s’en rappelle surtout pour son alphabet (à présent inutilisé) qui se compose de trois groupes de runes.

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 14:40